La fin de saison

La fin de saison

Ça y est, le temps de la diffusion des spectacles de «La Trace» est fini. Les comédiens de retour à leurs occupations plus habituelles, les projecteurs démontés, les rallonges électriques rembobinées, les sonos rangées et les décors mis au sec. Trop dommage, nous y avons passé du si bon temps ! Les moments d’été sont passés, la fraîcheur va revenir et faire des représentations en extérieur si peu habillé deviendrait de l’héroïsme. Or ce qui compte avant tout, c’est le plaisir de chacun. Le temps où il fallait que la vie soit dure est derrière nous ! L’accès au plaisir est ouvert à tous, la vie un nid de rose, le travail – à l’origine du mot : instrument de torture – devient une occupation ludique et enrichissante, le couple un vrai bonheur, la famille une plénitude …  Il ne tient qu’à nous, le petit peuple, d’avoir le désir et la volonté d’accéder à ce statut. La recette ? Simple et universelle, j’en parlerai plus tard dans une autre rubrique. Mais revenons à nos moutons «La Trace». À peine le matériel démonté, voilà les idées fusent pour la prochaine édition qui va encore s’étoffer, prendre de la force, devenir un spectacle abouti. Abouti ? un spectacle n’est jamais abouti, toujours il avance. En tout cas, de nouvelles conceptions, des répétitions, d’autres idées sont déjà en route pour la prochaine saison. Ne quittez pas la lecture, d’autres articles et billets d’humeur vont suivre.

Une réaction au sujet de « La fin de saison »

  1. « Le temps ou il fallait que la vie soit dure est derrière nous » du Chabert dans le texte et c est exactement ce que tu reflète Gérard. La force tranquille . ce vers quoi il nous faut tendre pour pouvoir se dire,un jour peut être cette phrase apaisante…..merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *